Accueil - Manuel de Pilotage-Couverture - Sommaire - Pilote et pilotage - Le parachute de secours-sommaire - Le parachute de secours-6-Pliage et entretient

Le parachute de secours /6

 

Pliage et entretien

 

Un secours doit être replié tous les ans!

Il est vivement recommandé de sortir le secours, de l’aérer et de le replier chaque année. Même si vous avez peu volé.

Un secours qui est resté trop longtemps replié, risque de mettre plus de temps à ouvrir surtout dans les situations délicates comme la parachutale et l’autorotation.

On voit parfois des secours complètement collés. Parfois, c’est le pod qui est collé au secours. D’autres fois, ce sont les élastiques qui ont fondu sur les suspentes du secours.

 

Par ailleurs, si votre sellette a été exposée à l’humidité ou au sable, il est vivement recommandé d’aérer et de replier le secours. Même si vous l’avez replié récemment.

 

Il faut plusieurs jours pour faire sécher un secours!

Après un amerrissage, ou une forte exposition à l’humidité, il est important de laisser sécher le secours plusieurs jours (disons 3 jours dans un environnement bien sec). Quelques heures de gonflage au soleil ne sont pas suffisantes pour évacuer totalement l’humidité emprisonnée dans les nombreux triple ourlets du secours et dans les épissures des suspentes.

On trouve souvent des secours qui présentent des traces de moisissures. L’humidité et la chaleur sont redoutables pour le vieillissement des matériaux.

 

Combien de fois peut on utiliser un parachute de secours?

Chaque ouverture en vol de votre parachute de secours le fait vieillir.

Surtout une ouverture violente, avec une grande vitesse et un gros choc.

D’après les pilotes de voltige, après 2 ou 3 ouvertures violentes, les performances de votre secours se dégradent.

Il est alors conseillé de s’équiper d’un secours neuf.

 

 

Le pliage

 

Pour plier un secours, utilisez la notice du constructeur!

 

Le plus simple, si vous n’êtes pas un expert, est de suivre scrupuleusement les préconisations du constructeur.

 

Le pliage des parachutes ronds est particulièrement simple.

 

On trouve bien moins d’erreurs de pliage que d’erreurs de montage.

 

L’important est de plier avec toutes les suspentes en tension. L’apex doit lui aussi être dans sa position tendue. Il doit être à l’intérieur du secours.

A part ça, même un pliage approximatif fonctionne très bien. Je dirais même qu’une voile chiffonnée s’ouvrira mieux qu’une voile parfaitement repliée au fer à repasser.

 

Le pliage des parachutes carrés est légèrement plus délicat.

Voici la notice vidéo du secours Fluid de chez sup’air.

 

Vous trouverez facilement des personnes compétentes pour vous aider à plier correctement votre secours. Les clubs organisent des sessions de pliage.

 

Dans le doute faites le replier par un professionnel.

 

 

Sommaire du chapitre